Personne qui marche avec un drapeau du Canada dans la poche du pantalon

Les 4 demandes électorales de Piétons Québec dans le cadre des élections fédérales 2021

Introduction

Piétons Québec demande aux partis fédéraux de s’engager à faciliter les déplacements à pied au pays, un mode de déplacement accessible et qui contribue à la santé des Canadiennes et Canadiens, ainsi qu’à préserver l’environnement.

Nouvelle | 7 sept. 2021

Promotion de la marche, Sécurité routière
Zones modulaires
  1. Déployer une Stratégie nationale de transport actif ayant pour objectif d’augmenter la pratique de la marche et du vélo au Canada. 

La Stratégie adoptée en 2021 doit être mise en œuvre. De plus, elle doit être bonifiée pour inclure des actions de compétence fédérale qui soutiennent la pratique du transport actif. (voir nos demandes en ce sens ici).

  1. Convertir le Fonds pour le transport actif en un fonds permanent et indépendant soutenant les projets de planification et d’infrastructures pour améliorer les réseaux de transport actif. 

Le Fonds pour le transport actif a été annoncé au mois de mars 2021. Il s’agit d’un fonds de 400 millions de dollars sur 5 ans, réservé spécifiquement pour le transport actif, à même l’enveloppe du programme d’aide financière pour le transport collectif et le transport actif. Celui-ci doit être bonifié et transformé en un fonds permanent dédié aux infrastructures pour les déplacements à pied et à vélo. 

  1. Favoriser les modes actifs et collectifs et contrer la dépendance à l’automobile.

Considérant que le transport est l’une des premières causes d’émissions de GES au pays, il est urgent de reconnaître que le mode de vie lié à l’utilisation de l’autosolo nuit à la transition écologique urgente et nécessaire qui doit s’opérer au Canada. Investir dans  les modes de transports actifs et collectifs est aussi une façon de soutenir les objectifs de santé publique, d’améliorer la sécurité de la population et de contribuer à une société plus équitable. Ainsi, le financement fédéral doit être consacré à développer ces modes uniquement et aucun projet visant à augmenter la capacité routière ne doit être soutenu par des fonds fédéraux.

  1. Agir dans ses champs de compétence pour soutenir les déplacements à pied.

Le gouvernement du Canada peut et doit agir sur plusieurs volets qui relèvent de ses propres compétences et qui contribuent à soutenir la pratique de la marche. 

  • Afin d’améliorer la sécurité de tous et de donner une information plus complète aux consommateurs, Transports Canada doit se doter d’une stratégie pour inclure la sécurité des usagers vulnérables se trouvant à l’extérieur des véhicules lors du processus visant à homologuer les véhicules de promenade et les véhicules lourds. 
  • Un meilleur portrait sur la pratique de la marche et les infrastructures existantes pour la favoriser est nécessaire. Le gouvernement doit mieux documenter ces éléments, soutenir la collecte de données et favoriser leur diffusion. 
  • Les infrastructures ferroviaires représentent un frein important aux déplacements actifs partout au pays. Leur perméabilité doit être améliorée, que ce soit en facilitant le processus pour aménager des passages à niveau, ou encore en allouant du financement pour la construction de passerelles ou de passages inférieurs.

Abonnez-vous à notre infolettre

Restez informé de nos prises de positions, de nos projets et activités!
Vous pourrez vous désabonner à tout instant.